IMPACT DE L’ICF

Quelques exemples de résultats obtenus par l’ICF :

  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement du Libéria afin de mettre en place un système de guichet unique pour l’immatriculation des entreprises et il faut maintenant 6 jours tout au plus pour immatriculer une entreprise contre 99 auparavant.
  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement rwandais pour améliorer le processus d’immatriculation des entreprises et il faut maintenant 2 jours contre 16 auparavant, il n’y a plus que 2 procédures à remplir au lieu de 9 et le coût de l’immatriculation est maintenant de 25 USD contre 433 USD précédemment.
  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement rwandais afin de mettre en place un système de paiement en ligne des impôts. Grâce à ce travail, les déclarations concernant les impôts locaux (TVA, impôt sur le revenu et impôt retenu à la source (PAYE)) peuvent maintenant être remplies de façon instantanée alors que la procédure prenait jusqu’ici 23,5 jours. Les contribuables rwandais peuvent maintenant déposer en ligne et de façon sécurisée leurs déclarations de revenus quel que soit l’endroit où ils se trouvent et le paiement des impôts peut se faire en personne, en ligne ou via le transfert d’argent par téléphone portable.
  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement du Cap-Vert pour créer des guichets uniques pour les services concernant le cycle de vie des entreprises : il faut désormais 1 heure pour immatriculer une entreprise au Cap-Vert, 2 jours au lieu de 15 pour traiter une autorisation de vente en gros, 10 jours au lieu de 30 pour un permis de construction et de 2 à 10 jours pour clôturer officiellement une entreprise.
  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement sénégalais afin de moderniser ses procédures douanières et l’inscription au registre de déclaration en douane prend maintenant 15 minutes contre 2 jours auparavant. Le temps de traitement du dédouanement a lui été réduit de 18 à 1 jour.
  • L’ICF a travaillé avec le gouvernement sénégalais pour créer un processus de dématérialisation du commerce et, grâce à cela, le prédédouanement prend maintenant 7 heures au lieu de 2 jours.
  • L’ICF a travaillé avec les gouvernements du Rwanda, du Burkina Faso et de la Sierra Leone pour automatiser l’inscription au cadastre, contribuant ainsi à la sécurité des investisseurs en aidant à prévenir les litiges concernant les limites des propriétés et en facilitant l’accès au crédit.
  • Au Burkina Faso, dans le cadre du projet d’inscription au cadastre une base de données électronique a été créée et les procédures rationalisées ce qui a conduit à une réduction du temps nécessaire pour le traitement des transferts de propriétés de 182 jours à 21 jours.
Partager cette page
Ressources
Parcourez notre bibliothèque pour visualiser et télécharger les ressources disponibles.
Carte d’activité
Utilisez notre carte interactive pour suivre l’ensemble de nos projets et activités sur le continent africain.
Demande de projet
Consultez et téléchargez nos formulaires de demande de projets, ainsi que nos directives d’achat.