Stratégie de projet de l’ICF

Stratégie de l’ICF pour mener à bien sa vision

La stratégie de l’ICF pour mener à bien sa vision d’un meilleur climat d’investissement en Afrique consiste à s’attaquer à un problème spécifique par le biais d’un projet pilote dans un pays présentant des conditions optimales de réussite d’une réforme.

Lorsque le projet aura été mené à bien dans ce pays, l’ICF travaillera avec d’autres pays pour introduire le processus de réforme éprouvé et partager les principales leçons apprises. L’ICF espère ainsi réaliser des réformes tangibles et durables implémentées progressivement. Les gouvernements et décideurs politiques sont encouragés à collaborer avec l’ICF pour identifier les priorités d’intervention et proposer des projets spécifiques pouvant bénéficier d’un financement de l’ICF.

L’activité de l’ICF est guidée par trois thèmes stratégiques :

Le commerce intra-africain :

  • Améliorer l’environnement africain pour les importations et les exportations
  • Améliorer et simplifier l’administration africaine afin de faciliter le commerce transfrontalier

La facilitation du développement et de l’expansion des affaires :

  • Développement des TIC et des infrastructures
  • Immatriculation des entreprises et licences commerciales
  • Droits de propriété

La facilitation de l’environnement financier et des investissements :

  • Développement des marchés financiers
  • Meilleur accès au financement pour les entreprises
  • Meilleur cadre réglementaire pour les institutions de second et troisième niveau
  • Infrastructure numérique

L’ICF a identifié les principes directeurs suivants, dont le rôle est d’informer et de mieux cibler son activité opérationnelle :

  • L’appropriation par le gouvernement des activités de projets est essentielle pour la réussite du développement et la mise en œuvre de toute initiative. Pour cette raison, l’ICF oblige les gouvernements à apporter une contribution matérielle à tout projet, estimant que le co-parrainage assure un engagement à long terme dans le processus d’amélioration.
  • L’activité de l’ICF doit bénéficier à la communauté des affaires dans son ensemble, à des secteurs d’envergure ou à des parties de la communauté des affaires (par exemple les PME). L’ICF ne finance pas les projets qui sont à l’avantage d’une entreprise en particulier ou d’un groupe restreint d’entreprises.
  • Le secteur privé doit être engagé dans le processus d’amélioration. L’ICF s’engage auprès des entreprises et des investisseurs à identifier les priorités d’intervention et à contribuer à apporter un changement significatif. Tous les projets de l’ICF sont surveillés par un Comité de pilotage composé de membres du secteur privé et des acteurs gouvernementaux concernés.
  • Tout gouvernement demandant le soutien de l’ICF doit souscrire à, ou soutenir le ’Mécanisme d’évaluation intra-africaine –du NEPAD (New Partnership for Africa's Development) - une importante démonstration de l’engagement’ d’un pays pour la gouvernance améliorée.
Partager cette page
Ressources
Parcourez notre bibliothèque pour visualiser et télécharger les ressources disponibles.
Carte d’activité
Utilisez notre carte interactive pour suivre l’ensemble de nos projets et activités sur le continent africain.
Demande de projet
Consultez et téléchargez nos formulaires de demande de projets, ainsi que nos directives d’achat.